Vosne Romanée Premier Cru – Les Rouges du Dessus 2019

115.00 

Rupture de stock

(3 avis client)

Plus rares à trouver que les grands crus car leur surface totale est plus restreinte, les 1er cru de Vosne se retrouvent en dessous ou au dessus d’eux, comme ce « Rouges » situé aux confins Nord de la commune de Flagey. Son style se rapproche des Echezeaux par sa densité tout en se distinguant par sa fraîcheur.

Une robe brillante, rubis dans le cœur de verre. Un nez de mûrs noires sucrés, doux, crémeux, puis enveloppant avec un début de notes épicées. Encore discret, l’aromatique va monter en puissance dans les cinq prochaines années. Moins marqué par la richesse alcoolique du millésime, elle n’en est pas moins très dense, signe d’une très grande garde.

Vin rouge, 100% Pinot noir. A boire dans les 20 ans à venir.

Notes : Jancis Robinson : 17/20, Les Buvologues : 94/100

Rupture de stock

UGS : VRRD19 Catégories : , , ,

Description

Le vin
Appellation : AOC Vosne Romanée Premier Cru
Climat : Les Rouges du Dessus (2,62 ha)
Couleur : Rouge
Cépage : 100% Pinot Noir
Degré : 14%
Bouteille : 75cl
Production : 600 bouteilles
A consommer de préférence  : entre 2022 et 2035
A servir à : 16°C
Pour accompagner : Viandes rouges, viandes blanches

 

Le terroir :
Situation : Les vignes sont situées au nord ouest de la commune de Vosne Romanée juste au dessus des Grands Crus Echézeaux. Elles sont exposées sud est et sont cultivées selon la méthode traditionnelle raisonnée.
Nature des sols : argilo calcaire
Age moyen des vignes : 55 ans
Densité des vignes : 10.000 pieds/ha
Rendement : 35 hl/ha

 

La vinification et l’élevage :
Vendanges manuelles et égrappage total.
Elevage en fûts pendant 14 mois avec 50% de fûts neufs.

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Code barre

3770007833693

3 avis pour Vosne Romanée Premier Cru – Les Rouges du Dessus 2019

  1. Antoine Gerbelle

    Une teinte plus compacte mais pas plus sombre. Annonce cette force typique des cœurs de bouche des Vosnes, cette résistance qui explique qu’il met toujours 4 à 6 ans à se mettre en place. Face à son extraction naturelle de tanins très puissants, l’effet « alcool » du millésime est beaucoup moins marqué. Il faut lui laisser le temps de trouver ses marques.

  2. Jancis Robinson

    Note : 17/20
    Red-apple skin and woodland raspberries. Violets. Very pretty. Unexpectedly elegant for a 14%er. Parma violet dust. As gentle as a veil. So pure, essence of raspberries with a trace of lemon zest. And a trace of tobacco smoke on a late summer night across the valley. Smells of autumn moonlight, the first-fallen dew-damp leaves of the walnut trees, dew at two o’clock in the morning when you should be in bed but you’re there between the vines smelling clover and grass and a glass of late-night wine. Smells of the black-velvet dress worn by the person you always wished you were.
    A boire entre 2023 et 2029.

  3. Les Buvologues

    Ce terroir bien connu des amateurs de pinots de garde affirme sa nature forte dans un parfum graphité légèrement dominé par la chauffe de son fût. Equilibré et fin, il relance une saveur aérienne de rose fanée qui lui confère de la digestibilité. Attendez au moins trois automnes. Attention peu de bouteilles disponibles.
    Note : 94/100 (96/100 Potentiel)

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Aller en haut